Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Marché de "printemps"

Publié le par Carole Grandgirard

Samedi 5 juin de 14h00 à 19h00 S’il fait beau, le marché se fera dans le jardin de Stéphanie Perret 6 Bis r Perrière à Fixin S’il pleut, le marché se fera chez Carole 11 rue Courtepée à Dijon Renseignez-vous sur nos blogs

Lire la suite

Elles sont fraîches mes nouvelles....

Publié le par Carole Grandgirard

Bonjour everybody.... Cela fait quelques jours que je n’ai rien posté sur mon petit blog chéri. Peut-être parce que je n’ai pas grand chose à dire, à montrer, à rêver, à délirer ? Mais cela n’est pas très grave. Je voulais quand même dire à certaines...

Lire la suite

« Paraîtrait qu'la connerie, c'est la décontraction de l'intelligence. »

Publié le par Carole Grandgirard

Ben voilà, je repense à un film de Bernie Bonvoisisn : Les démons de Jésus (1996) que j'avais particulièrement aimé. Je me souviens qu'il y avait un texte pas piqué des hannetons et une bande originale super chouette. Aujourd'hui, je me sens un peu noyée...

Lire la suite

berceau de poupée en bois à pois rouges

Publié le par Carole Grandgirard

Un dernier berceau pour une petite Danaé à offrir demain. Le berceau est fait (par mon popa) d'après un modèle trouvé dans une brocante. Il fait le gros œuvre, moi la déco, la peinture, les draps. Une petite poupée trouvée également en brocante, lavée...

Lire la suite

Cuisine en fer "L'Ile aux enfants"

Publié le par Carole Grandgirard

Comme souvent le dimanche matin, quand il fait beau, quand Paul est réveillé depuis 6h30, quand il faut donc vite le sortir avant qu’il ne retourne la maison, nous faisons des brocantes. Les priorités changent, avant nous achetions de la déco, des meubles...

Lire la suite

Porte clé, le retour de la vengeance IV

Publié le par Carole Grandgirard

Heeeeee oui, comme on se refait pas, ben voilà que je me suis lancée dans une production industrielle des fameux petits porte-clés que je vous avais présenté lors du dernier marché de Noël. Etant donné le succès et que j'avais été dévalisée, et bien,...

Lire la suite