Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Automne au bord du chemin

Publié le par Carole Grandgirard

Voici que le vent se fait plus vif ces derniers jours. Certains s'en plaidront. Moi, j'aime cette saison ou tout devient plus confiné, plus douillet, plus chaleureux. C'est le temps des amis et des crêpes le dimanche autour de nos rires, c'est le temps des promenades dans les bois qui sentent fort, c'est le moment de chasser les champignons.
De mon côté j'ai plus facilement l'opportunité de travailler à mon bureau, de mêler les couleurs, les tissus, les dentelles et les matières. A la lumière d'une petite lampe, je suis dans une bulle chaude, j'ai confiance, je ne pense à rien, à rien que ce que mes doigts fabriquent, à ce que ma tête imagine et puis je suis en dehors. A l'abris des choses qui m'agressent parfois, des paroles maladroites qui blessent aussi, je suis juste dans la belle jouissance de la création. Parfois la musique chante dans le salon, mais pas toujours. Paul n'est pas très loin sans doute, animé ou inspiré par la construction d'un pont en légo, ou par la lecture d'un bouquin déniché le dimanche matin en brocante. Mon amoureux lui aussi s'occupera de finir notre petit nid... Nous sommes juste ensembles, heureux.

Ces jolis moments, je les savoure tout autant que les autres, que les grands voyages, que les découvertes, que les fêtes ennivrantes, que les rencontres passionnantes. Parce qu'ils sont comme vitaux pour mon équilibre. Un peu sauvage, j'aime à me mettre en dehors de la course, en dehors du jeux...
Juste en douceur,
Avec une certaine quiétude.

Commenter cet article

marie 14/10/2009 14:03


Oui c'est vrai c'est bien joli...ça fait envie...

ça me fait même penser au dessin de Novembre de l'agenda Pénéloppe Jolicoeur.

Ici, il fait encore chaud, les gens vont à la plage qui sent encore le monoï, et l'été n'en finit pas. Les touristes ne veulent plus partir . j'ai acheté des pulls que je ne peux pas mettre
et les palmiers ne deviennent pas dorés. On sait juste que la saison change parce que quand même le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt.
Parfois le froid me manque. Les forêts comme tu les décrits... les champignons et les couronnes de noël. Ici le vent ne devient jamais vif c'est un genre de mousson plutôt qui s'abbat sur la ville.
Une pluie qui tombe trés fort et trés longtemps comme au Vietnam.
Mais ça c'est pour Novembre ...
Bises
Marie


salomé 13/10/2009 18:40


c'est très joli et romantique
très mignon a lire
bonne soirée
salomé